Le compte à rebours est lancé

Le compte à rebours est lancé
2020-09-25

A moins de trois mois de la soirée TEDx Saclay, peut-être vous demandez-vous où en sont nos speakers ? Comment ils se préparent ? Pour vous répondre, j’ai envie de vous raconter ma propre histoire ; j’ai envie de vous confier comment, moi, TEDx Speaker à Orléans en 2018, j’ai vécu ce compte-à-rebours… sportif.
3 mois. L’échauffement est terminé. Le pitch, le process de sélection, tout ça, c’est derrière moi. Les choses sérieuses commencent. Aujourd’hui, je discute avec mon parrain TEDx. Oui, chaque speaker a un parrain, ou une marraine, qui l’aide au quotidien. Cette discussion me permet de faire du tri dans mes idées, d’accepter de me dévoiler publiquement, de trouver l’angle d’approche de mon talk. À TEDx Saclay, Assya Van Gysel orchestre ces discussions. Elle s’interroge puis interroge. C’est passionnant.
2 mois et demi. Je réécris mon talk. Puis je le re-réécris. Et ainsi de suite… Mes noms, mes verbes, mes adjectifs ne me plaisent plus. J’en fais sans doute trop ; sans doute parce que je doute. Alors j’appelle mon parrain, très tard, et, comme par magie, il réussit à conforter mes choix de mots.
2 mois. Je rencontre mon coach. Un « vrai » coach, avec des diplômes, de l’expérience, pas un coach d’opérette. A TEDx Saclay, les coachs viennent d’Ideas on Stage. Ce sont des pointures. Mon coach écoute mon talk et me dit : « Tu te crois dans un amphi en train de faire cours à tes étudiants ? » Il me bouscule, mais j’en ai besoin. Son malmenage bienveillant me décoince de l’intérieur. Et cela se voit à l’extérieur.
1 mois et demi. Je finalise mon texte. Je le répète, encore et encore, devant mon épouse, mes enfants, mes amis. Ils adorent… évidemment ! Je répète aussi beaucoup devant deux portraits de chats. Ce sont mes plus fidèles spectateurs, nous sommes intimes. Je les baptise Tim et Rose. Devant eux, je fais mes gammes, je peaufine mon swing, je travaille ma posture.
1 mois. Deuxième séance de coaching. Du sur-mesure. Mes pieds s’enracinent, mes bras décollent, c’est bon signe.
15 jours. Script envoyé. Validé. Tim et Rose connaissent mon talk par cœur.
8 heures. Répétition générale. Trou de mémoire. Je ne me souviens plus de mon texte !
4 heures. Ce trou de mémoire m’angoisse ! Alors je cherche désespérément mon coach dans les coulisses car il saura me rassurer.
3 heures. Je le trouve enfin ! Il me détend. Me redonne confiance.
1 heure. Massage… Respiration… Concentration…
5 minutes. Micro installé.
4….. J’ai hâte !
3… Musique électrisante.
2… Je saute sur place !
1… Le Maitre de Cérémonie m’annonce.
Zéro ! J’entre dans la lumière…

– Dorian Di Betta