William Watkins

William Watkins

Le parcours de William Watkins débute il y a 9 ans : jeune bachelier, son objectif est de devenir docteur en science. Pour cela, il part au Royaume-Uni effectuer un bachelor de chimie à l’université de Cardiff. Au cours de ces premières études, il découvre les nanosciences, c’est-à-dire l’infiniment petit, et plus particulièrement les propriétés remarquables de l’or à cette échelle. C’est ce qui le mène à poursuivre ses études en master de chimie des matériaux, puis à chercher un sujet de thèse. Il trouve alors le parfait sujet auprès du Dr. Yves Borensztein de l’Institut des Nanosciences de Paris (INSP). Il s’agit d’étudier et de développer un capteur de gaz, comme l’hydrogène, en utilisant des nanoparticules d’or. Ensuite, William travaille avec le Prof. Olivier Pluchery et le Dr. Hynd Remit sur le développement de pigments à base de ces mêmes nanoparticules d’or ! En effet, les propriétés remarquables de l’or à l’échelle nanométrique permettent d’obtenir des effets de couleurs insolites encore jamais vus. Le potentiel du monde du nano est immense, mais encore peu exploité. Utilisé en addition des nouvelles technologies, nous pouvons déjà observer des avancées spectaculaires, avec des applications en énergies ou en médecine.


La résonance dans le monde du nano

William Watkins est un scientifique "amoureux" des nanoparticules. Il nous parle de leur couleur, leur ombre et comment elles résonnent. Vous découvrirez que l'or n'est pas toujours doré, que les nano particules ne sont pas ce que l'on croit, que l'invisible est visible... William prône également un rapprochement entre les experts scientifiques et le grand public pour partager la connaissance. Il nous explique notamment comment les nanoparticules peuvent être précieuses dans beaucoup de domaines inattendus comme la lutte contre le cancer. Dr. William L. Watkins is a physicist passionate about the nanoworld. In this talk, he presentes what nanoparticles are, what they look like as well as their unexpected properties and how they do indeed resonate. You will discover here how gold is not always the colour we think it is, that the invisible may become visible, and how these tiny particles may help us fight diseases such as cancer. William also advocates the need for the reconciliation between experts and people outside academia in order to share our common knowledge.