Alexandre Gérard

Entreprise libérée | Le patron qui a osé changer son regard sur les autres

Et si, au sein d’une organisation, l’enjeu était moins de savoir diriger que de créer un environnement favorable à la créativité des personnes ? Ce qui sous-tend ce type d'organisation c'est que les gens n'aiment pas travailler. Et donc le manager est là pour leur dire ce qu'il faut faire. Et s'ils ont bien fait le boulot : carotte, s'ils n'ont pas bien fait le boulot : bâton. Alexandre explique quand dans l'organisation qu'il a mis en place, on pense que le travail c'est naturel, aussi naturel que le loisir. Un plaidoyer pour libérer l'entreprise de sa hiérarchie

Alexandre Gérard

Alexandre Gérard est un entrepreneur qui, après 15 ans de direction “Command & Control” de son entreprise de 300 personnes, est percuté par la crise. La chute, la peur, les licenciements, laisseront place à une profonde remise en question. Depuis 2010, il engage ses équipes dans une démarche de “libération”, inspirée par JF ZOBRIST, l’ancien patron emblématique de la fonderie FAVI et, Isaac GETZ, le co-auteur de « Liberté et Cie ». L’objectif est de créer un environnement bienveillant et nourricier qui permettra aux équipiers de s’épanouir et de s’engager.
L’équation «La performance par le bonheur» est le socle de l’action collective des équipes. Alexandre Gérard partage cette expérience de libération dans des conférences et accompagne des dirigeants qui s’engagent dans le mouvement des entreprises libérées.