Archive

TEDxSaclay 2018 : DATA’BANG, ou la révolution des données au quotidien

Intervenants 2018

Nozha Boujemaa

Créer une Intelligence Artificielle de confiance est l'affaire de tous.

Nous vivons une époque formidable: dans les sphères personnelles comme professionnelles, l'intelligence artificielle nous facilite la vie grâce l’ingéniosité des algorithmes, des capacités de calcul grandissantes et à l’accumulation des données. L'humain perdra –t-il son libre arbitre? Peut-il faire confiance aux décisions pilotées par l'IA? La loi seule ne peut protéger contre les abus potentiels ou les déploiements technologiques non fiables. Les outils algorithmiques font partie de la solution afin de réduire l'asymétrie informationnelle dans un schéma interdisciplinaire (technologique, sociologique, juridique et économique). C'est une affaire de tous les acteurs: outre les citoyens et les consommateurs, les scientifiques et industriels, les régulateurs et politiques et qui nécessite une coordination internationale. L'IA de confiance est une IA Responsable (valeurs et lois) et Robuste (technologie). Le but est de réduire les risques et de maximiser les bénéfices au service de tous."

Nozha Boujemaa

Nozha Boujemaa est Directrice de Recherche chez Inria (institut national de recherche en sciences du numérique), et Directrice de l’Institut DATAIA (institut convergence spécialisé en sciences des données, intelligence artificielle et société). Elle est Membre du conseil d’administration de la Big Data Value Association, Vice-présidente du AI HLEG (High Level Expert Group) de la Commission européenne et membre du groupe d’experts de l’OCDE. Nozha Boujemaa est Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Conseillère Internationale pour le Japanese Science and Technology Agency Program “Advanced Core Technologies for Big Data Integration”, Conseillère Scientifique Senior pour “The AI Initiative“ (Harvard Kennedy School) et Présidente du Conseil Scientifique de l’Institut de Recherche Technologique “SystemX”. Ses domaines d’expertise sont le Machine Learning, l’apprentissage non supervisé et semi-supervisé, la recherche d’information multimédia à large échelle, la personnalisation de la recherche d’information, la reconnaissance des formes et d’objets, la vision et l’analyse d’images, la transparence et la responsabilité des données et des algorithmes couvrant plusieurs domaines d’application. Nozha Boujemaa est co-auteur de plus de 150 publications internationales et a co-encadré plus de 25 doctorants.
Auparavant, responsable scientifique du groupe de recherche IMEDIA (Recherche de contenu multimédia à grande échelle) pendant plus de 10 ans, Directrice du centre de recherche Inria Saclay - Île-de-France pendant 5 ans (2010-2015) puis Conseillère du Président-directeur général d’Inria en Sciences des Données et leur impact socio-économique et en charge de l’initiative TransAlgo sur la transparence des algorithmes.

Vincent Couronne

Comment les données de droit peuvent rendre le pouvoir aux citoyens?

Avez-vous déjà été déçu par un politique qui ne respectait pas ses promesses ? Les Surligneurs ont peut-être une clé pour résoudre ce problème. Depuis deux ans maintenant, des dizaines de chercheurs en droit analysent le discours politique, pour dire aux citoyens ce qui est faux ou impossible dans les promesses électorales. Grâce au numérique, ils pourraient aller encore plus loin, afin que chacun puisse voter en connaissance de cause, afin que chacun puisse reprendre ses droits. Découvrez comment !

Vincent Couronne

Vincent Couronne est docteur en droit public de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où il a enseigné avant de rejoindre l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Sa thèse portait sur les rapports entre le droit de l’Union Européenne et le juge national dans ses aspects procéduraux. En 2017, il fonde les Surligneurs, un collectif de juristes qui pratiquent le «legal checking» sur internet et traquent les approximations et contre-vérités énoncées par les politiques. Aujourd’hui, il est chercheur associé au laboratoire de droit public VIP (UVSQ) et enseigne à Sciences Po Saint-Germain où il est aussi responsable du Campus numérique. Il anime également depuis octobre 2018 l’émission « Toc Toc » sur Amicus Radio.

Jean-Philippe Lachaux

ATOLE, premier programme d'éducation de l'attention à l'école

L'attention ça s'apprend...Tout le monde ou presque se soucie maintenant de ce qui entre dans son corps par le biais de son alimentation, mais qui se soucie vraiment de ce qui entre dans son esprit par le biais de son attention ? Il est pourtant tout aussi important de surveiller ce qui alimente son corps que ce qui alimente son esprit, sa "mentalimentation" car l'une comme l'autre déterminent ce qui nous constitue. À partir d'un rappel de quelques notions simples de neurosciences, le neuroscientifique Jean-Philippe Lachaux nous explique pourquoi l'éducation de l'attention est devenue indispensable dans notre société hyperconnectée, et nous présente le premier programme de ce type, le programme ATOLE (apprendre à être ATtentif, à l'écOLE) déjà utilisé dans des centaines de classes.

Jean-Philippe Lachaux

Jean-Philippe Lachaux est directeur de recherche à l’INSERM et travaille au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon. Ses travaux concernent les mécanismes neuronaux de l’attention et de la concentration, avec un effort particulier pour répondre aux questions que nous nous posons tous quotidiennement à leur sujet : pourquoi sommes nous si facilement distraits ? Se concentrer demande-t-il un effort ? En quoi l’attention améliore-t-elle la performance et l’apprentissage ?
En dehors de son travail de recherche, il mène une action sur le long terme pour promouvoir la maîtrise douce de l’attention comme une valeur dans notre société, notamment à travers ATOLE, un programme de découverte et de développement de l’attention à destination des élèves.

Bibliographie grand public :
Le Cerveau Attentif. Contrôle, maîtrise et lâcher-Prise. Odile Jacob.2011
Le Cerveau Funambule. Comprendre et apprivoiser son attention grâce aux Neurosciences. Odile Jacob.2013 Les Petites Bulles de l’Attention. Se concentrer dans un monde de distractions (Bande dessinée). Odile Jacob. 2016

Florent Kirchner

Cybersecurity & digital trust...a new age of digital enlightenment !

Have you ever thought on how we come to trust intimate information and advice in our everyday interactions? Digital technologies profoundly affect a delicate balance crafted, in some cases, over centuries or millenias. Yet many of us, dazzled by the promise of big data and artificial intelligence, have not noticed this shift in day-to-day life. Computer scientist Florent Kirchner enthusiastically explores the options that we can explore in reaction, highlighting both technological advances and community efforts – creating the conditions for an age of digital enlightenment and renewed trust.

Florent Kirchner

Florent Kirchner dirige le Laboratoire pour la sureté et la sécurité du logiciel ainsi que le programme cybersécurité au CEA LIST. En tant qu’expert senior, il y a développé et mis en place différentes approches de vérification de logiciels à très haute confiance, à la fois dans des cadres académiques et industriels. Il a initié et piloté des collaborations avec divers partenaires internationaux comme Airbus, Bureau Veritas, NASA et SRI international. Comme chef de laboratoire il est responsable d’un groupe de 40 chercheurs effectuant des travaux de à la pointe de l’état de l’art dans les domaines des techniques d’analyse de code et de la vérification de logiciels ; ainsi que de ses activités de divulgation et de communication. Il est un membre actif de divers groupes de travail sur les logiciels de haute confiance chez Systemic, Allistene, GdR, NIS et ESCO.

Claude De Loupy

Fake news, infobésité... l'urgence d'une écologie de l'information

L’écosystème de l’information est menacé de toutes parts. La majorité des médias écrivent pour les algorithmes en oubliant leur mission vis à vis des hommes, les fake news intoxiquent les choix démocratiques, c’est une marée noire qui nous asphyxie chaque jour un peu plus. Claude de Loupy est le patron et fondateur d’une entreprise qui produit de l’information grâce à l’intelligence artificielle. Il expose ici les questions qu’il se pose et les engagements qu’il prend pour contribuer à assainir cet écosystème en péril. « Nous sommes tous responsables » dit-il, et la bonne nouvelle c’est que nous avons le pouvoir de faire changer les choses. "Agir pour une écologie de l’information, maintenant !". Ce n'est pas seulement un mot d'ordre, mais aussi une porte ouverte pour dialoguer, réfléchir, exiger de faire autrement, une nécessité absolue pour sauvegarder notre avenir d'espèces pensantes.

Claude De Loupy

Claude de Loupy est docteur en informatique appliquée au traitement automatique des langues (sémantique) et à la gestion de l’information. Après un passage dans divers organismes de recherche publics et privés, il crée avec son associée la société Syllabs dont le moteur de rédaction permet transformer des données brutes en textes. De grands médias comme Le Monde ou Radio France font appel à cette technologie conjuguant expertise humaine et intelligence artificielle.

Syllabs est aujourd’hui l’un des leaders mondiaux en production automatique de contenus multilingues et fournit de grands acteurs du web, tous secteurs confondus : médias, immobilier, e-commerce, tourisme, webmarketing.

Jonathan Weitzman

Who am I ? Learning to read the genes in your unique genome book ?

Your genome is like an enormous book crammed full of data about who you are, where you come from and what your future might look like. We have only just begun to read this book and to realize that the text has layers of meaning that can be changed by the accents and the punctuation (epigenetic marks).

Jonathan Weitzman

Jonathan Weitzman est professeur de génétique à l’Université Paris Diderot (UPD) et le directeur-fondateur de l’unité Epigénétique et Destin Cellulaire (CNRS/UPD). Il s’intéresse à l’identité génétique, à l’épigénétique et à l’impact de l’environnement sur l’ADN. Avec son équipe il a publié plus de 60 articles et revues scientifiques et 2 brevets. Il co-dirige le Magistère Européen de Génétique à l’UPD et l’Ecole Universitaire de Recherche G.E.N.E.
Jonathan mène de nombreuses initiatives inter-disciplinaires comme le Laboratoire d’Excellence “Labex: Who I am?”, un consortium réunissant biologistes, physiciens et philosophes autour de l’identité génétique. Il est le coordinateur de l’Académie Vivante, un projet collaboratif Art-Science. Il a écrit de nombreux articles de vulgarisation dans la presse. En 2015, il a activement contribué à la conception d’un documentaire pour ARTE “Nos gènes sous influence” qui a été diffusé sur les chaines de télévision françaises et allemandes. Cette année il a publié son premier livre “3 minutes pour comprendre les 50 découvertes fondamentales de la génétique ».

Jules Zaccardi

Pourquoi les chiffres servent d'abord à faire la guerre ?

Vous avez des questions ? Jules en a plein, notamment sur les chiffres. Pourquoi dit-on si souvent que "les chiffres ne mentent pas", alors qu'il est si facile de les manipuler? Les chiffres ne mentent pas, mais pour les transmettre il faut les raconter, et donc transmettre un message avec. Jules nous montre comment, des media aux politiques en passant par la publicité, les histoires que l'on nous raconte à travers les chiffres peuvent être très différentes. Un chiffre vaut mille histoires avec chacune une morale différente, et il nous appartient de choisir quelle histoire nous voulons croire. Alors posons des questions pour mieux comprendre ces histoires.

Jules Zaccardi

Jules Zaccardi est étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées (ENSTA) ParisTech, spécialisé en science des données. Intrigué par les probabilités, les statistiques, et notamment leur application à l’étude de phénomènes pratiques, il a travaillé à l’Institute for Data Systems and Society, laboratoire du MIT, afin de quantifier l’évolution technologique par des études statistiques.
Jules est aussi passionné de théâtre. Un temps sur les patinoires d’improvisation du club de son école, aujourd’hui Jules monte sur la scène de TEDx Saclay pour éveiller son public à l’importance de l’interprétation avisée des statistiques. Jules a obtenu le prix étudiant de l’appel à idées de TEDx Saclay en juin 2018.

Rand Hindi

Promouvoir l’innovation et protéger la vie privée, mythe ou réalité ?

Lorsque l'on pense à ses données personnelles, on pense surtout à qui peut y accéder. Que ce soit les réseaux sociaux ou objets connectés, la multitude de données que nous laissons derrière nous en ce moment est énorme. Mais le vrai danger est une perte de notre capacité d'innover: plus les entreprises en savent sur nous, plus elles nous enferment dans notre bulle.

Rand Hindi

Rand Hindi est data scientist et entrepreneur. Il est CEO de Snips, une start-up spécialisée dans l’Intelligence Artificielle. Il a commencé à coder à l’âge de 10 ans, fondé un réseau social à 14, une agence de développement web à 15 avant de se lancer dans le machine learning à 18 et finalement démarrer un PhD à 21 ans. Il est diplômé de l’University College of London (UCL) - Master en science informatique et PhD en bioinformatique – ainsi que de la Singularity University de la Silicon Valley et de THNK à Amsterdam.
Le MIT Technology Review l’a élu comme l’innovateur de l’année de moins de 35 ans (TR35) et Forbes l’a nommé comme l’un des 30 innovateurs de moins de 30 ans (“30 under 30”). Membre du Conseil National du Numérique, Il a été choisi par le gouvernement Français pour diriger la partie “impact de l’IA sur l‘économie et l’emploi” dans la stratégie globale de la France sur l’Intelligence Artificielle. Il donne des cours de business de l’IA au Master de Sciences Po Paris.

Raphaël-David Lasseri

Make Research Great Again (du moins essayons)

A l’aube du Data Bang, comment allier quantité de données et qualité de leur valorisation ? Comment pseudo-sciences et complotisme se sont-ils retrouvés sur un pied d’égalité avec la connaissance scientifique ? Et comment, malgré cela, reconstruire une chaîne efficace de transmission des savoirs et construire de nouveaux savoirs ? Raphaël-David Lasseri, docteur de l'Université Paris-Saclay, physicien, entrepreneur et vulgarisateur à ses heures perdues, nous fait partager avec humour et conviction son projet pour réconcilier la société avec ses chercheurs.

Raphaël-David Lasseri

Raphaël-David Lasseri est docteur en physique nucléaire théorique et fondateur de Magic LEMP.
Après un cursus de physique fondamentale à l’École Normale Supérieure de Cachan, il a mené une thèse à l’Institut de Physique Nucléaire d’Orsay. Passionné de physique et d’intelligence artificielle, il allie les deux lors de son doctorat pour proposer de nouveaux algorithmes de résolution plus efficace de problèmes complexes.
Fort du constat que l’activité des chercheurs est aujourd’hui encore trop déconnectée de la société, Raphaël a fondé Magic LEMP avec l’ambition de favoriser le rayonnement et l’implication des chercheurs dans le processus d’innovation et de diffusion des savoirs. En s’appuyant sur un vivier de chercheurs aux profils complémentaires, Magic LEMP s’attaque à des projets de recherche et développement transdisciplinaires. Cette jeune structure conseille déjà plusieurs entreprises dans des domaines aussi variés que la musique ou le droit, en faisant émerger des solutions d’intelligence artificielle inédites.

Thomas Boudalier

Data omniprésente... opportunités ou défis pour les entreprises ?

"En moins d'une génération, nous avons basculé d'un monde analogique à un monde primordialement numérique. Et cette transformation s'accélère. Au niveau économique, l'irruption de la donnée bouscule tous les modèles établis, et va forcer les entreprises à repenser en profondeur leur fonctionnement. En tant qu'individu, ce double numérique sans cesse grandissant pose de réels problèmes de sécurité et en final de liberté, tant il peut se révéler facteur d'oppression. Alors, l'avenir est-il sombre ? Du super ordinateur qui tient dans la poche en passant par l'OpenData et l'OpenSource, nous avons en fait tous les outils à notre porté pour reprendre le contrôle de ce raz de marée. Armé de ces outils, un individu même seul ou encore une ONG n'est plus fondamentalement désavantagé et peut faire la différence pour 7 milliards. Entre utopie et dystopie, il ne tient qu'à nous de choisir. Alors plutôt que de subir, soyons partie prenante. Rien n'est inéluctable et tout est possible, de là ou nous sommes.

Thomas Boudalier

Thomas Boudalier est ce que l’on pourrait qualifier de «serial entrepreneur» du numérique. De formation ingénieur, il a participé activement à la création et au développement de plusieurs éditeurs de logiciel, dont par exemple Neolane, success story Française de l’année 2013 (revendue 600 millions de Dollars). Récemment fondateur et CTO d‘Imagino. En charge de la vision technologique et de la réalisation de produits, un thème commun de ces différentes aventures a été la donnée. De la donnée sismique dans les années 90 (pour détecter les tremblements de terre) à la donnée d’entreprise en général et la donnée client en particulier, dans ce qui a fini par s’appeler le Marketing Digital.
Citation favorite : “La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer” d’Antoine de Saint-Exupéry, qui illustre parfaitement les difficultés du développement logiciel.