Appel à idées « Challenge étudiants et doctorants » TEDxSaclay 2016

Appel à idées « Challenge étudiants et doctorants » TEDxSaclay 2016
Photo : Hugo Noulin
2016-11-01

Sélection de deux intervenants pour la conférence du 30 novembre.

Le 30 novembre prochain à l’EDF LAB de Paris-Saclay aura lieu la prochaine conférence de TEDxSaclay sur le thème « Au-delà des limites ». Puisque pour nous aussi, « le monde ne suffit pas », notre équipe a décidé à un mois de la conférence de lancer un appel à idées à destination des étudiants et doctorants !

Avec le challenge proposé aux étudiants de Paris-Saclay et aux doctorants franciliens, TEDxSaclay a souhaité offrir aux esprits les plus créatifs et visionnaires de la région la possibilité de partager leur idée ou projet lors de la conférence TEDxSaclay. L’appel à idées a été relayé dans les différents établissements de l’Université Paris-Saclay, avec pour objectif d’impliquer directement deux communautés essentielles de cet écosystème : les étudiants et les doctorants, poumon de la recherche d’aujourd’hui et moteurs de l’innovation de demain. Pour être éligibles, les candidats devaient avoir un lien présent ou passé avec l’un des établissements de l’Université Paris-Saclay, être présent en live le 30 novembre, et surtout… avoir l’audace d’affronter le public des TEDx en présentant leur conception d’« au-delà des limites » !

Finalement, même des étudiants et doctorants d’établissements n’appartenant pas à l’Université de Paris-Saclay ont tenté leur chance. Parmi les nombreuses candidatures que nous avons reçues, 5 étudiants et 5 doctorants ont été invités à concourir pour devenir speaker au TEDxSaclay 2016. Le public d’Orsay a élu nos intervenants au PROTO204 : Pierre BARRAL, vainqueur du Challenge étudiants, Olivier BEAUDE, vainqueur du Challenge doctorants.

Etudiant en physique à CentraleSupélec et en sciences politiques à la Sorbonne, Pierre BARRAL s’interroge sur le système électoral actuel. L’impression d’une fatigue démocratique et le manque de représentativité des élus lui fait se demander : « Et si on tirait au sort nos représentants politiques ? »

Olivier BEAUDE réfléchit lui sur la possibilité qu’un jour, le réseau Autolib’ puisse fonctionner. Le réseau Autolib’, ce sont des voitures électriques en autopartage disponibles en région parisienne. Economique & écologique, le principe séduit. Mais trois obstacles majeurs s’opposent au succès du projet : le trafic (infernal) de Paris, le manque d’espaces dédiées pour garer les voitures, et la nécessité de recharger régulièrement les véhicules en électricité. Chercheur à EDF, Olivier nous expliquera comment il a réussi à relever ces défis en appliquant la théorie des jeux.

Nous saluons particulièrement l’enthousiasme de Clara Morliere et Javier Castillo, co-ordinateurs du challenge étudiants / doctorants, ainsi que leur participation à la rédaction de cet article.

– Charlotte Rochereau